Distributeur automatique alimentaire : Définition, fonctionnement et avantages

distributeur automatique alimentaire

Le distributeur automatique alimentaire fait partie des machines les plus intégrées dans le fonctionnement des entreprises. Il présente de nombreux avantages qui le rendent incontournable dans le bien-être quotidien de ses utilisateurs. Toutefois, le fonctionnement de cette machine demeure un secret pour bon nombre de personnes. Que savoir du distributeur automatique alimentaire ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Quelle est la composition des distributeurs automatiques alimentaires ?

Il existe plusieurs types de distributeurs alimentaires et chacun d’eux propose différents types d’aliments. Ainsi, vous avez le distributeur de boissons fraîches et de confiseries qui comporte un ou plusieurs bacs réfrigérés. C’est l’endroit où sont stockés les ingrédients. Ensuite, il y a le bac de récupération, puis le monnayeur et enfin un système mécanique ou électronique permettant de gérer les commandes. Le distributeur automatique de boissons chaudes par contre contient un bac de stockage des ingrédients et des récipients permettant leur mélange ainsi que des filtres servant à la purification de l’eau. Il comporte aussi un compartiment où récupérer votre boisson, un monnayeur et un système de gestion des commandes.

Les distributeurs mixtes en revanche vous proposent dans les rangées de hauts des confiseries et dans celles d’en bas des boissons. Cette organisation est faite dans le but d’éviter aux boissons les chocs lorsqu’elles chutent vers le bac de récupération. Par ailleurs, les rangées plus basses sont généralement plus résistantes que les rangées de haut.

Comment fonctionne un distributeur automatique alimentaire ?

Les distributeurs ont en général le même fonctionnement. Il vous suffit d’y introduire le moyen de paiement puis de choisir le produit que vous voulez et enfin de le récupérer au bac de récupération. Cependant, il est possible que les moyens de paiement diffèrent d’une machine à une autre. De ce fait, vous trouverez des distributeurs qui ne prennent que des pièces de monnaie, des billets, des cartes bancaires ou des badges spécifiques. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un distributeur qui reçoit des billets ou de la monnaie, vous trouverez un compartiment servant à collecter les pièces et les billets.

Quels produits retrouve-t-on dans un distributeur automatique alimentaire ?

L’offre des distributeurs automatiques alimentaires ne cesse de s’accroître depuis quelques années. Vous y trouverez désormais des distributeurs de pain, de lait, de pizza, etc. Ces gammes de produits ne sont néanmoins pas les plus populaires. Ceux qu’on retrouve couramment dans les entreprises et autres lieux publics sont les distributeurs de snacks et de boissons. Les snacks peuvent être sucrés ou salés et accompagnés de confiseries. Il s’agit notamment des biscuits, des bonbons, des gâteaux secs, de barres chocolatées, des chips, etc. En des cas exceptionnels, il arrive de trouver des distributeurs contenant des sandwichs, des salades, des fruits et des desserts.

Il faut préciser cependant que ceux-ci sont le plus souvent installés dans les locaux sans cafétéria ou qui sont éloignés des commerces. De plus, il faut au distributeur réfrigéré, un entretien fréquent et profond afin de se conformer aux règles d’hygiènes. Les distributeurs de boissons en revanche comportent des boissons fraîches comme les sodas, les jus de fruits, les bouteilles d’eau, et les boissons énergétiques. Les distributeurs de boissons chaudes par contre proposent différents types de cafés, des thés, de chocolats chauds ou de soupes.

Comment entretenir son distributeur automatique alimentaire ?

En général, l’entretien d’un distributeur automatique est simple. Il vous faut juste procéder au détartrage et à son nettoyage régulièrement. De cette manière, vous parviendrez à vous conformer aux règles d’hygiène et à préserver la santé des utilisateurs. Le réservoir des distributeurs de boissons doit être correctement nettoyé. Il vous est possible pour ce faire de recourir aux services d’un professionnel.

Comment se fait l’approvisionnement des distributeurs automatiques alimentaire ?

L’approvisionnement des distributeurs automatiques se fait de deux différentes manières. La première appelée l’autogestion consiste à laisser tout l’approvisionnement à la charge de l’utilisateur. L’avantage est qu’il a le libre choix de ses produits. Par conséquent, il peut choisir l’assortiment de snack, de barres chocolatées et de cannette que préfèrent les employés et/ou les clients. De plus, tout l’argent collecté par le monnayeur lui revient.

La seconde manière est le dépôt gratuit. À ce niveau, c’est le prestataire qui se charge à la fois de la maintenance de la machine ainsi que de son réapprovisionnement. Pour y arriver, ce dernier s’appuie sur le service commercial afin d’anticiper les ruptures de stock. Et ce, en tenant compte du rythme de consommations de l’entreprise.

Comment respecter les dates limites de consommation ?

Pour un respect strict des dates limites de consommation, le prestataire se doit d’établir un contrôle rigoureux des produits stockés. Ceci lui permettra de prendre rapidement les mesures adéquates. En ce qui concerne les produits frais, ils doivent être remplacés chaque jour. Il existe aujourd’hui des automates grâce auxquels vous pouvez assurer le suivi par scanner de manière informatisé. Les informations recueillies sont directement envoyées par GPRS sur le terminal du prestataire qui effectue le renouvellement du stock si le besoin se fait sentir.

Cependant, lorsque vous optez pour l’autogestion, c’est à vous que revient la tâche de contrôler la date limite de consommation (DLC) et la date limite d’utilisation optimale (DLUO). La DLC renseigne sur le danger que constitue la consommation du produit dans l’état actuel. La DLUO de son côté indique simplement que ce dernier ne contient plus l’ensemble des qualités qui lui donnait sa saveur originelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *